S’attaquer à l’urgence climatique depuis la salle de bains ? Possible, oui !

 

Si 2019 nous a bien appris une chose, c’est que nous ne pouvons plus ignorer l’urgence climatique à laquelle nous faisons face. Grâce à de jeunes activistes comme Greta Thunberg, élue personnalité de l’année par le magazine Time, la prise de conscience écologique au niveau mondial atteint désormais un record.

Chez Riluxa, nous aimons à penser que nos produits permettent à nos clients de vivre mieux mais nous sommes aussi bien conscients qu’une meilleure qualité de vie implique aujourd'hui de revoir ensemble nos comportements de consommation et d’être une entreprise plus responsable.

L’eau douce devient de plus en plus rare et, dans certaines régions (tenez l’Australie par exemple), elle se raréfie plus encore qu’ailleurs. L’énergie nécessaire pour le chauffage de l’eau (qu'il s’agisse de gaz naturel ou d’électricité) est toujours principalement générée par des combustibles fossiles. Chacun de notre côté, nous ne pouvons certainement pas changer du jour au lendemain la manière dont notre monde consomme de l’énergie. Mais nous pouvons tout de même réduire notre empreinte écologique de bien des façons. Y compris dans nos salles de bains. 

Nous ne prétendons pas que les quelques suggestions que nous vous partageons ci-dessous à cet effet vont permettre de freiner le réchauffement climatique. Mais ces suggestions peuvent vous aider à prendre la bonne direction. Prendre des mesures, chacun à notre niveau, est extrêmement sérieux et important car c’est ensemble que nous parviendrons à avoir un réel impact au niveau mondial.

Aussi, nous vous remercions d’avance de prendre le temps de lire ces quelques conseils.

 

Prendre un bain doit rester un « luxe »

Nous parlons énormément de luxe dans notre documentation marketing. Mais prenons le temps de nous rappeler ce que ce mot signifie vraiment. Le luxe renvoie à quelque chose de spécial, qui sort de l’ordinaire, qui ne fait pas partie de nos habitudes de tous les jours. Quand il s’agit de prendre un bain, c’est justement ce que nous devrions faire.

Un bain consomme en moyenne entre 114 et 190 litres d’eau alors qu’une douche de 10 minutes, à faible débit, en consomme 95. Prendre un bain doit donc rester un plaisir que vous vous accordez et non devenir une habitude. C’est un moment de détente que vous pouvez vous réserver à la fin de votre semaine de travail ou le dimanche après-midi, par exemple. Nous ne disons pas non plus qu’il faut priver vos enfants de jouer dans leur bain, mais leur faire éventuellement prendre leur bain ensemble peut fortement réduire votre consommation en eau.

Et quand vous remplissez votre baignoire, ne la remplissez peut-être pas jusqu’au bord. Vous est-il déjà arrivé de laisser couler tellement d’eau chaude que vous avez eu à vider en partie votre baignoire pour y faire entrer de l’eau froide à la place ? Faites plus attention à l’avenir et ne quittez surtout pas la pièce en laissant votre bain couler. Gardez à l’esprit que l’eau est bien en train de s’écouler. Enfin, faire de votre bain un luxe ne signifie pas non plus que vous deviez faire preuve d’extravagance.

 

douche

Prendre des douches plus courtes

Si une douche de 10 minutes consomme 95 litres d’eau, il est évident qu’une douche de 5 minutes en nécessitera deux fois moins. Soit à peu près un quart de la consommation moyenne nécessaire pour un bain. Réduire autant la durée de votre douche peut vous sembler infaisable mais vous verrez que, si vous êtes efficace, vous n’avez pas besoin de rester plus longtemps sous la douche. Faites-nous confiance : nous avons testé nous-mêmes avant de rédiger cet article.

Prendre une douche plus courte, c’est faire du multitâche. Mouillez vos cheveux sous le robinet, sans utiliser vos mains, pour pouvoir saisir votre shampoing en même temps. Lavez votre visage et votre corps pendant que vous rincez vos cheveux. Inutile d’ailleurs de laver vos cheveux trop fréquemment - si vos cheveux sont secs, vous n’avez pas besoin de les laver tous les jours. Ne restez pas sous la douche simplement pour profiter de la sensation de l’eau chaude sur votre peau. Certes, c’est une sensation extraordinaire mais assurer un futur acceptable sur notre planète aux prochaines générations, c’est bien aussi non ? Alors si on faisait un petit effort et nous contentions de nous laver et de sortir de la douche ?

Saviez-vous que nous utilisons plus de 4 millions de mètres cubes d’eau chaque jour dans le monde ? Supposez que nous puissions réduire de 4 fois ce montant. L'impact sur la planète serait phénoménal, alors pensez-y.

 

Utiliser de l’eau froide

Cette idée ne vous parle sans doute pas beaucoup mais, avant de l’expédier, laissez-nous vous rappeler les bienfaits d'une douche froide. Tout d’abord - et vous allez apprécier - une douche froide a un effet brûle-graisse. Le froid va activer votre graisse brune (la « bonne graisse ») qui, pour conserver votre corps au chaud, va brûler des calories.

Une douche froide peut aussi booster vos défenses immunitaires en accélérant votre rythme métabolique et en augmentant votre taux de globules blancs. Ces globules blancs vous protègent contre toutes sortes d'infections en permettant notamment à votre système lymphatique d’éliminer les déchets présents dans vos cellules, réduisant ainsi le risque de tomber malade.

Saviez-vous qu’une douche froide pouvait également contribuer à améliorer la résistance au stress de votre système nerveux ? Le froid stimule la « tache bleue » dans votre cerveau (le locus coeruleus, qui régule les réponses physiologiques au stress) et peut aussi calmer la dépression ?

Et la liste continue... Une douche froide est susceptible d’augmenter votre taux de testostérone, contribuer à la fertilité chez les hommes, faciliter la récupération musculaire, réduire le risque de cheveux dévitalisés ou de peau sèche (véritable astuce beauté) et vous permettra de dormir mieux.

Cerise sur le gâteau ? Vous réduirez massivement votre empreinte écologique et, si nous nous y mettons tous, nous serons bientôt largement moins dépendants des combustibles fossiles.

 

Tirer la chasse quand c’est nécessaire

Ce n’est pas le sujet le plus glamour qui soit mais il faut bien en parler. Tirer la chasse représente en réalité la part la plus importante de votre consommation en eau au niveau de votre habitation. Une toilette plus ancienne peut consommer jusqu'à 25 litres d’eau en une seule chasse. La première chose à faire est donc de vous assurer que vous avez une toilette à faible débit car celles-ci ne demandent qu’environ 6 à 7 litres d’eau, significativement moins en comparaison. Ceci ne signifie pas que vous pouvez alors continuer à tirer la chasse intempestivement.

Vous n’avez certainement pas envie de trouver une « petite commission » dans votre salle de bains, mais elle ne présentera aucun danger, sanitaire ou autre. Si nos toilettes sont équipées de planches, c’est pour une bonne raison. Rabaissez-la simplement. 

Si vous vous souciez de ce que vos hôtes pourraient penser, inutile d’en faire toute une histoire, expliquez-leur simplement : « Nous essayons de ne pas tirer systématiquement la chasse pour des « petites commissions » pour nous montrer plus responsables vis-à-vis de l’environnement. Si un geste aussi simple est déjà suffisant, nous nous sommes dits que nous devrions essayer. Ne soyez donc pas choqués si vous relevez la planche et que l’eau de la cuvette n’est pas incolore. »

Rester humble et accepter d’être embarrassé/e quelques secondes vous permettra d’avoir un réel impact positif sur le futur de notre planète. Et puis, ce sont vos toilettes après tout !

 

Acheter des meubles écoresponsables

Notre entreprise est parfaitement consciente de la nécessité de produire des meubles de façon responsable. Si vous parcourez notre catalogue, vous réaliserez que nous ne produisons plus autant de solutions en acrylique. Pourquoi ? Parce que ce type de solutions recourt bien davantage aux combustibles fossiles que le Corian®, la pierre ou le marbre.

Notre assortiment comprend aujourd'hui significativement moins de modèles en acrylique, mais nos clients préfèrent toujours largement cette option à d’autres car ces modèles sont moins chers. Gardez cependant à l’esprit que si, aujourd'hui, c’est un bon calcul pour votre budget, à long terme, la facture environnementale en sortira beaucoup plus salée. 

Nous ne voulons pas ruiner nos propres ventes et nous sommes bien conscients que tous nos clients ne peuvent pas se permettre d’acheter une baignoire réalisée en Corian® ou dans un autre matériau de surface solide. Mais si vous pouvez vous permettre d’acheter des matériaux générant une émission plus faible de Composés Organiques Voltatils (COVs) - ou en d’autres termes, qui ne produisent pas de vapeurs ou de gaz toxiques lorsqu’ils sont brûlés - c’est certainement la chose la plus responsable à faire.

Nous serions si fiers si, d'ici à 2021, nous pouvions affirmer que nos clients préfèrent acheter des salles de bains en Corian® ou en autre matériau de surface solide, car ceci signifierait qu’ils nous ont écouté.

 

 baignoire en corian

Opter pour une salle de bains conçue pour durer

Si vous cherchez à faire des économies lors de l’achat de votre salle de bains, vous risquez de devoir la remplacer dans un laps de temps bien plus court que si vous aviez conçu puis installé la salle de bains de vos rêves. Dans le cas présent, le luxe peut aussi être synonyme de durabilité.

Revenons à l’acrylique dont nous vous parlions plus tôt. Si votre baignoire en acrylique s’abîme, c’est tout, point final - elle restera abîmée et vous chercherez probablement à la remplacer dès que possible. En revanche, si vous achetez une baignoire en Corian®, elle sera non seulement couverte par une garantie de 10 ans mais sa surface sera aussi très facilement réparable au moyen d'une simple ponceuse orbitale et de papier abrasif (grain 220).

Il en va de même pour le marbre. Saviez-vous que la Marble Arch à Londres avait été construite en 1847 ? Et nous vous en parlons encore aujourd'hui. Le marbre ne bouge pas, ce qui en fait un choix particulièrement durable pour le design de votre salle de bains.

Acheter des produits conçus de manière responsable et qui ne vous laisseront pas tomber ne représente pas seulement la décision la plus intéressante d'un point de vue économique sur le long terme, c’est aussi la décision la plus responsable d’un point de vue environnemental. Alors pourquoi ne pas patienter un petit peu, économiser et acheter une solution dont vous pourrez profiter plus longtemps ? Explorez vos possibilités de financement pour une salle de bains plus durable, plutôt que d’opter pour une salle de bains que vous devrez remplacer d’ici seulement quelques années.

Nous devons commencer à poser des choix plus responsables pour notre avenir. Ces choix affecteront nos enfants, les enfants de nos enfants et les générations à venir. C’est le moment où jamais de devenir plus responsables vis-à-vis de notre planète. Montrons le bon exemple en adoptant déjà les bons gestes à notre petite échelle, dans nos maisons.